23 janvier 2012 – Ecole « Am Sand Amizero » à Ruhango

Sur notre route, nous faisons un arrêt à l’école Am Sand Amizero à Ruhango pour superviser et prendre en photo l’avancement des travaux entrepris par l’association « Amitié Am Sand-Amizero » dont les membres actifs sont enseignants au Luxembourg. Cette association apporte son aide à plusieurs niveaux dont le financement de cette école privée qui compte plus de 600 élèves. Vous pouvez suivre leur projet sur le site http://amsand-amizero.org

24 janvier 2012 – Lac Kivu

Nous nous arrêtons sur la route de Kibuyé pour admirer la petite rivière couleur limon qui se jette en cascade du rocher Urutare rwa Ndaba, à l’issue de la forêt de Mukura.

Nous faisons une escale au Cormoran Lodge à Kibuyé sur les bords du lac Kivu. C’est Nathalie Coy, une belge, qui a fait construire et gère ce magnifique Lodge qui offre une vue imprenable sur le lac, les îles aux alentours et le cratère ardent du volcan congolais, le Nyiragongo.

Après une balade paisible sur le lac, nous entamons l’ascension de l’île Napoléon sur le lac Kivu, connue pour ses colonies de chauve-souris. Le lac Kivu, situé à une altitude de 1.460 mètres, est magnifique par la beauté de ses berges et la végétation luxuriante qui l’entoure. En haut de l’île Napoléon, nous observons le couché du soleil sur les eaux calmes et les nombreuses îles avoisinantes.

Nous passerons la nuit au Paradise Hôtel Gisenyi, un vrai petit bout de paradis.

24 janvier 2012 – Atelier de poupées et marché de Gisenyi

Nous visitons l’Atelier de poupées et le Centre des Soroptimistes à Gisenyi. Nous passons régulièrement commande à cette petite coopérative où les femmes confectionnent des poupées, éléphants, girafes avec des fibres recyclées et des tissus régionaux que nous revendons ensuite en Belgique et au Luxembourg. Les bénéfices de ces ventes sont investis dans la rénovation de l’école de Ngoma.

Nous en profitons pour acheter des tissus au marché pour la confection des poupées que nous venons de commander. Elles seront prêtes pour notre retour en Belgique.


25 janvier 2012 – Les guerriers du roi – Iby’Iwacu Cultural Village, Kinigi

Arrivée à la tombée de la nuit à Kinigi, au pied des volcans. Avant une bonne nuit et un martini bien mérité au Mountain Gorilla View Lodge, nous assistons à la danse traditionnelle de la Troupe Iby’Iwacu. Les guerriers du roi se déchaînent et nous devenons le roi et la reine d’un soir.

Iby’Iwacu signifie « notre manière de faire, notre style de vie « . 

Les habitants du village interprètent les chants et les danses de toujours (danses Intore, Ikinimba, Batwa,…) et allument leur feu comme leurs ancêtres le faisaient. Nous visitons une réplique de la maison du roi du village, assistons à des lancers de flèches, rencontrons un guérisseur typique, observons le pilage du millet sur pierre,…

40 % des bénéfices attendus seront reversés à des projets de développement local et les 60% restants iront directement aux populations villageoises locales.

Nous passons une excellente soirée, animée de danses frénétiques, de discussions animées, de rêves agités, à la veille de la découverte des gorilles.

Vidéos :
Troupe Ibyiwacu 1
Troupe Ibyiwacu 2
Un roi blanc au Rwanda
Domi aux percussions
Le bouquet final





26 janvier 2012 – Les gorilles – Ugenda group in the Volcanoes National Park

La fin de notre voyage est marquée par la rencontre insolite avec les gorilles. Nous allons approcher le groupe Ugenda qui compte 14 gorilles dont 3 « dos argentés » et un jeune gorille de 6 mois. Nous allons apercevoir les premiers gorilles après une ascension de près de 2 heures de marche sur les versants du volcan Karisimba à travers une végétation dense et luxuriante. Nous arrivons au moment de la sieste des gorilles. Ces derniers sont imposants, majestueux mais en même temps si paisibles et… si proches ! Une expérience unique, étonnante et émouvante dans un cadre fabuleux !

Environ la moitié de la population mondiale de gorilles vit sur les pentes rwandaises des Virunga, où quelques groupes, comprenant entre 7 et 37 individus, peuvent être observés. Si les gorilles sont aujourd’hui encore vivants, on le doit pour beaucoup à Diane Fossey, inhumée à Karisoke, près de son centre de recherche dans les Virunga, avec les animaux auxquels elle dédia sa vie. Il reste aujourd’hui environ 600 à 700 gorilles de montagne.

Vidéos :

Gorilles 1
Gorilles 2
Gorilles 3
Gorilles 4


Les travaux de rénovation sont terminés !

A notre arrivée à Ngoma, le 18 janvier 2012, nous avons eu le bonheur de voir l’école achevée. Les travaux de rénovation sont bel et bien terminés. Quel résultat extraordinaire ! Tout est parfait. Pour optimiser ce nouveau bâtiment, nous avons fait fabriquer des meubles de rangement qui viendront accueillir les 300 livres scolaires et les nombreux jeux que nous apportons à l’école. Et comme toutes les classes ne disposaient pas de pupitres, nous en avons fait faire une quarantaine pour permettre à tous les enfants de pouvoir s’asseoir, de pouvoir dessiner ou écrire dans un certain confort élémentaire.

Merci !!!

Nous sommes heureux d’avoir pu mener à bien ce projet qui nous tenait à coeur. Un tout grand MERCI à tous nos généreux donateurs et aux différentes personnes qui nous ont aidées, sans qui ce projet n’aurait pas connu une telle réussite:

Martin Accola (Hudson Sky Companie S.A.)
Laurent Antonelli
Aviabel S.A.
Muriel Bauraing-Reiten
BCEE Bascharage
Aicha Bemer (IBC)
Mr Bernardino (Pizza Hut)
Guy Bertrand (Football Sportif Signeulx)
Frederic Bour
Hadrien Bouton
Robin Bouton (Neurofix SC/SPRL)
Alain Bruyninckx
Pascal Carré (La Cave Du Sommelier)
James Grindley (Certasig Holdings S.A.)
Eric Derlet (Rebond Musson)
Mireille Di Tullo, Martine Geib, Colette Poos (Amitié Am Sand Amizero Asbl)
Thierry Druart
Olivier Dubois
Maxine, Adeline, Denis & Co Dumont-Jansen
Famille Dumont-Evrard
Laurence Dumont
Eicher Frères
Hélène Evrard
Farvest Sarl
Laurent Flamand (Brussels Airlines)
Didier Goossens
Beate Gorges
Karin Hawotte
Sandy Heinericy
Catherine Henry
Xavier, Josette Henry-Gauthier
Frederic Humbel
Christine Jacquet
Anne, Françoise Janus
Jean-Philippe Janus (Fargo)
Nathalie Janus
Anne-Marie Jean
Zeh Klaus
Sandrine Knaff
Daniel Kohn (Imprimerie Mil Schlimé)
Lydie Konsbruck
Michel Lamballais (DHL Lu)
David Laurent (Wide)
Geert Lemmen (Brussels Airlines)
Lucien, Anne Lengler-Leonardy
Dany Lucas (Toolbox)
Samira Maaoui (Maâ-Oui)
Michaël, Régine Magermans (Fx2m)
Hélène Maraga
Mutware Mbonyumutwa
Jean-Paul Meyer
Corinne Michels
Leon, Josette Michels
Jean-Olivier Mores
Marko Morgante
Mutualité Chrétienne Arlon
Annelise Nanquette
Olivier Naveau (Paradigmo)
Philippe Nicolas
Theotime Nzeyimana
Jean-Lou, Rita Paillot-Reterre
Paradis des Enfants Virton
Xavier Parduyns

Parti Écolo BE
Gabriel Piazzon (Res Aubange)
Claude Reuland
Rocco Russo
Juliane Schmit
Gisele Schoonjans
Anne Schweizer
Murielle Spagnoli
Philippe Thys
Frédéric, Celia Vanhorenbeke-Carrera
Christophe Van Mollekot
Sébastien Vécrin (Luxuriant)
Antonio Vieni-Benmoussa
Marie-Claire Von Graes
Claude Walte (DHL Lu)
Fabienne Wandivinit
Guy Weber
Sandy Weis (P&TLuxembourg)
Patrick, Margot Wittwer-Heirendt

Merci également aux différentes personnes sur place qui nous ont apporté leur aide et donné de leur temps pour servir cette belle cause:

Laetitia Uwimana
Isabelle Kayirangwa
Jean Claude Rutayisire
Jean-Basco

Merci à tous!

Dominique HENRY (dominique@littlesequoia.com), Alice INGABIRE (alice@littlesequoia.com) et Dany LUCAS (dany@littlesequoia.com)

Travaux de rénovation II

Les travaux de rénovation du Centre scolaire de Ngoma avancent bien. Voici les photos qui en témoignent. Nous entreprenons actuellement la pose des portes et fenêtres (claustras). Il est impératif que le bâtiment soit fermé pour le 9 janvier 2012, jour de la rentrée scolaire. Les gouttières et la citerne pour récolter les eaux de pluies seront posées ensuite. Nous arriverons sur place le 17 janvier pour inaugurer ce nouveau bâtiment. Nous avons hâte d’y être à présent !

Vous pouvez continuer à financer ce beau projet en faisant un don à Little Sequoia Asbl. Merci pour votre participation et votre soutien !
Faites un don !

Little Sequoia Asbl
IBAN: LU33 0019 3655 2405 4000
BIC : BCEELULL

Les travaux de rénovation sont en cours

Nous venons de recevoir les premières images des travaux de rénovation du Centre Scolaire de Ngoma. Le chantier avance bien. Grâce à notre réseau sur place, il y a une bonne gestion du chantier. Les ouvriers sont payés chaque semaine et toutes les sorties d’argent sont justifiées par des factures ou reçus. Un comptabilité propre pour une meilleure transparence ! Sur place, de nombreuses personnes se sont mobilisées pour participer au projet de rénovation de l’école. Nombreux sont les parents d’élèves qui ont donné de leur temps ou de leurs ressources naturelles pour faire avancer le projet. Certains nous ont offert le bois pour les charpentes, d’autres ont participé à la fabrication des briques, etc…

Vous pouvez continuer à financer ce beau projet en faisant un don à Little Sequoia Asbl. Merci pour votre participation et votre soutien !
Faites un don !

Little Sequoia Asbl
IBAN: LU33 0019 3655 2405 4000
BIC : BCEELULL

Nous avons besoin de votre aide. Faites un don ! Merci

Grâce à votre générosité, nous voyons qu’en rassemblant nos forces, nous arriverons à concrétiser ce qui, au départ, nous semblait utopique. Nous en sommes actuellement à la moitié de la somme à récolter.

Nous devons rassembler au total 8.000 euros pour financer la rénovation du Centre Scolaire de Ngoma au Rwanda.

Si vous voulez soutenir notre projet, aidez-nous en nous versant un don. Il n’y a pas de petits dons !
Merci d’avance pour votre générosité !!!

Little Sequoia asbl
IBAN : LU33 0019 3655 2405 4000
BIC : BCEELULL

Rénovation Centre Scolaire de Ngoma

Depuis 2009, Alice Ingabire et moi-même, Dominique Henry, sommes actives au Rwanda et plus particulièrement dans la région de Nyabikenke dans les campagnes aux abords de Kigali, région rurale, pauvre et privée d’eau courante et d’électricité. Notre objectif actuel est de venir en aide aux élèves qui fréquentent un centre scolaire situé à Ngoma, école primaire composée de 568 élèves (264 garçons + 304 filles) + 10 enseignants. Ce sont, pour la majorité, des enfants issus de familles à faible revenu et l’école ne bénéficie actuellement d’aucune aide extérieure.

En février et août 2011, nous (Alice et d’autres connections) sommes allés sur place constater l’état de l’école. Il est ressorti qu’il y avait une urgence! Le toit de l’école menace de s’écrouler. Il est fabriqué à base de tuiles, de branchages et de terre et les intempéries fragilisent gravement la structure. S’il venait à s’écrouler, les enfants seraient en danger car il s’agit du toit du bâtiment principal de l’école. L’école compte 4 bâtiments et 3 nécessitent une rénovation sérieuse.

Nous sommes en contact avec Dieudonné, le directeur du Centre scolaire Amizero, une école privée voisine située à Ruhango, qui, elle, bénéficie déjà d’une aide précieuse de la part de l’association luxembourgeoise « Amitié Am Sand-Amizero ». Ceci dit en passant, Mireille, Colette, Martine et Dieudonné, merci à pour votre aide !

Dieudonné nous apporte son aide et a eu le gentillesse de venir constater par lui-même l’état de « notre » école. Il avait le souffle coupé devant une telle pauvreté et tant de précarité pour un établissement scolaire qui accueille quand même près de 600 enfants. Il nous aide actuellement à établir un devis et trouver des corps de métiers pour rénover le bâtiment principal car c’est ce dernier qui nécessite une rénovation urgente.

Nous allons entreprendre les travaux suivants: démonter le toit existant, remplacer la charpente et reconstruire une charpente en bois solide qui viendrait supporter le nouveau toit en tôle ondulée en métal peint (BG 28 – matériaux agréé). Nous installerons des gouttières qui viendraient récolter les eaux de pluie, qui, via des filtres à eau, seront alors stockées dans de grandes citernes. Cela rendra l’eau potable pour les élèves. Ce ne sera pas du luxe ! Ensuite, nous allons crépir les murs extérieurs, qui, à certains endroits, n’ont même pas de joints entre les briques.

Donc pour le grand bâtiment principal de l’école, l’achat du bois pour la charpente, des tôles ondulées, des gouttières, des filtres à eau, des citernes, du crépit extérieur et la main d’oeuvre pendant 3 mois, le coût s’élève à 8.000 €. Nous voulons construire quelque chose de solide et durable, qui résistera aux intempéries afin de sécuriser l’école et ses habitants. Mais, il nous faut agir vite car effectivement la rénovation de ce bâtiment nécessiterait 3 mois de travaux. Hors en janvier, c’est la saison des pluies et nous aimerions terminer avant cette période. Il faudrait donc commencer ces travaux début octobre. Il nous reste 1 à 3 mois pour récolter cet argent mais nous en sommes encore loin du compte… Si nous récoltons davantage d’argent, nous pourrons alors rénover les 3 autres bâtiments (qui ne nécessitent pas de systèmes de récupération d’eau de pluie), la confection de bancs d’école, le plafonnage et la peinture des classes. De quoi redonner de l’éclat et de la fraicheur à l’école.

Si vous voulez soutenir note projet, aidez-nous en nous versant un don. Il n’y a pas de petits dons !
Merci d’avance pour votre générosité!

Little Sequoia asbl
Dominique Henry – tél.: 00 352 691 50 44 93
Alice Ingabire – tél.: 00 32 486 23 44 65

IBAN : LU33 0019 3655 2405 4000
BIC : BCEELULL

Little Sequoia asbl

Bonne nouvelle, nous avons créé une asbl par laquelle vous pourrez verser vos dons financiers afin de nous aider à concrétiser notre projet au Rwanda.

Little Sequoia A.s.b.l.

2, rue Mathias Hertert
L-1729 Luxembourg
R.C.S. Luxembourg F8822
No matricule : 2011 6102 197

IBAN : LU33 0019 3655 2405 4000
BIC : BCEELULL

Merci pour votre générosité !

Dominique Henry (00352 691 50 44 93 – dominique@fargo.lu) et Alice Ingabire (0032 486 23 44 65 – alice_ingabire@yahoo.com)

Nouveau projet Rwanda 2012

En janvier 2012, Alice Ingabire (rwandaise), Dany Lucas et moi-même, Dominique Henry (belges), nous projetons de repartir au Rwanda pour y mener une aventure humanitaire. En 2009, nous avions acheminé 240 kilos de matériel scolaire pour le Centre Scolaire Kanyanza B à Nyabikenke dans les campagnes aux abords de Kigali. Il s’agissait d’une école primaire de 515 enfants âgés de 6 à 12 ans où Alice avait passé son enfance.

Cette année, nous avons ciblé une école voisine à la première, situé à Ngoma. C’est également une école primaire de 568 élèves (264 garçons + 304 filles) + 10 enseignants.
Nous tentons de récolter du matériel scolaire et éducatif pour couvrir les besoins premiers de l’école et des élèves.

Nous sommes allés sur place constater l’état de l’école (date du repérage: février 2011). Il est ressorti qu’il y avait une urgence! Effectivement, le toit de l’école menace de s’écrouler. Il est fabriqué à base de tuiles, de branchages et de terre et les intempéries fragilisent gravement la structure. S’il venait à s’écrouler, les enfants seraient en danger car il s’agit du toit du bâtiment principal de l’école. Vous pouvez constater par vous-même l’état de ce dernier sur les photos qui suivent. En plus du toit, nous voudrions renforcer et rejointoyer quelques murs et repeindre les classes (peinture à la chaux), tout comme nous l’avions fait en 2009 dans l’autre école. De quoi redonner de l’éclat et de la fraicheur à l’école.

Aujourd’hui, en plus des dons en nature (matériel scolaire), nous devrons trouver des dons financiers pour couvrir les frais de la rénovation et de l’assainissement de l’école. Nous irons sur place avec un architecte qui pourra nous conseiller sur les matériaux à choisir et la technique à adopter pour construire quelque chose de solide et durable, qui résistera aux intempéries afin de sécuriser l’école et ses habitants.

Nous nous tenons à votre entière disposition pour tout renseignement complémentaire.

Merci pour votre aide !

Dominique (dominique@fargo.lu)
Alice (aliceingabire@hotmail.com)

NB: nous prévoyons la création d’une asbl afin de délivrer aux donateurs des attestations fiscales qu’ils pourront déduire des impôts. En cours…

Dons en nature

Si vous souhaitez apporter votre contribution autre que financière, voici la liste du matériel que nous tentons de récolter :

Chaque enfant recevra son sac contenant le matériel de base (1 cahier acheté sur place car trop lourd pour le transport, 1 bic, 1 crayon noir, une boite de crayons de couleur, un ballon à gonfler ou balle en mousse, 1 set de géométrie,…). Le reste restera la propriété de l’école comme cela, tous les enfants pourront en bénéficier.

MATERIEL SCOLAIRE (pour l’école):
– bics : 1 par enfant
– crayons ordinaires: 1 par enfant
– boites crayons couleurs: 1 par enfant
– marqueurs couleurs
– équerres géométrie: 1 par enfant
– lattes, règles
– gommes
– planisphères plastifiées en anglais : 2
– globe terrestre / mappemonde : 2
– taille-crayons (2 dimensions): 1 par classe
– sets de géométrie (compas, latte, rapporteur,…)
– calculettes solaires (pour les 10 professeurs)
– sacs piscine en nylon cordelette ou sacs à dos légers : 1 par enfant
– Encyclopédie illustrée en anglais
– livres scolaires en anglais (niveau primaire)
– papier carbone: pour professeurs

MATERIEL SANITAIRE (pour le dispensaire et la maternité du village):
– petits savons d’hôtels,…
– échantillons parfums
– serviettes de bain

JEUX :
– cordes à sauter
– balles en mousse rebondissantes
– ballons de foot (dégonflés): une dizaine
– maillots de foot: min 2 jeux de maillots (t’shirt manches courtes de préférence)
– ballons de volley-ball
– filet de volley-ball
– petits jouets (voitures, poupées, animaux,…)
– jeux pédagogiques

Merci pour votre aide !

Dominique (dominique@fargo.lu)
Alice (aliceingabire@hotmail.com)

Destination Rwanda 2009

Le samedi 11 juillet 2009, Alice Ingabire et moi-même, Dominique Henry, nous envolons pour Kigali au Rwanda. Nous acheminons via Brussels Airlines et Brucargo 240 kilos de matériel scolaire pour le Centre Scolaire Kanyanza B à Nyabikenke dans les campagnes aux abords de Kigali. Il s’agit d’une école primaire de 515 enfants âgés de 6 à 12 ans où Alice a passé son enfance. L’aventure peut maintenant commencer…

Nous serons sur le sol rwandais dans 8 heures. Le Rwanda est un petit pays d’Afrique Centrale. Il est surnommé le pays des mille collines. Kigali, sa capitale est située au centre du pays.

Les Rwandais parlent le kinyarwanda et vivent dans les collines qui constituent la localisation de référence des habitats. Le pays compte 10 millions d’habitants et est l’un des plus densément peuplés au monde.

IMG_3064IMG_3076

img_3036

IMG_3056

Kigali

Première étape à Kigali où nous nous acclimatons au style et rythme local. Le stress est une notion que les Rwandais ne connaissent pas. Ici, on prend son temps, on attend, on a tout son temps, on patiente encore…

Les Rwandais ont le sens de l’hospitalité et des grandes festivités. Un mariage peut rassembler entre 500 et 1000 convives.

Un sentiment de grande sécurité règne sur le ville, la mendicité est quasi inexistante. J’ai rarement vu un pays aussi propre, tant dans les villes que dans les campagnes. Aucun papier, aucun déchet dans les rues. Une opération appelée la chasse aux sachets a été lancée depuis deux ans par le ministère de l’Environnement pour dépolluer le pays. Les sacs en plastique sont confisqués dès l’aéroport car leur usage est interdit dans tout le pays. Une fois par mois, tous les habitants participent à l’assainissement et à l’embellissement de la ville. Le pays semble « en apparence » être en bonne voie de reconstruction.

IMG_3107IMG_3115IMG_3122IMG_3186IMG_3297IMG_3299IMG_3300IMG_3399IMG_3430IMG_3483

Routes de Gitarama (Ndiza)

Nous quittons la ville pour nous rendre à la campagne, direction Gitarama jusqu’à l’école primaire de Kanyanza B.

Les paysages sont fabuleux. Très verdoyants, fréquemment couverts de bananeraies. Dans les vallées et jusqu’au sommet des collines, les petites parcelles cultivées à la houe, quadrillent la campagne. Peu de villages. L’habitat est dispersé dans les collines.

Les routes des campagnes en terre rouge ravinée sont fort accidentées et nous avons l’impression que nous y arriverions plus vite à pied. L’atmosphère générale donne une impression particulièrement paisible qui contraste avec l’histoire récente.

Pour rappel, du 6 avril au 7 juillet 1994, 800 000 Rwandais, en majorité Tutsis, ont trouvé la mort au Rwanda. Ceux qui parmi les Hutus se sont montrés solidaires des Tutsis ont été tués comme traîtres à la cause hutu. D’une durée de 100 jours, ce fut le génocide le plus rapide de l’histoire.

IMG_3499IMG_3479IMG_3514IMG_3551IMG_3554IMG_3564IMG_3577IMG_3580IMG_3613

Arrivée à l’école Kanyanza B

Arrivée au Centre Scolaire Kanyanza B, Province du Sud, District de Muhanga, Secteur Kiyumba. Les enfants nous ont préparé une surprise de taille. Nous ne nous attendions pas à un tel accueil. Nous restons sans voix devant un tel spectacle.

Après les festivités, danses, chants des enfants, les discours des officiels et de nous-même, la distribution du matériel peut débuter, liste des élèves à l’appui afin de mettre de côté le matériel des quelques rares élèves absents.

Nous avons récolté 240 kilos de matériel scolaire et éducatif auprès de nombreux donateurs et allons redistribuer ce matériel équitablement aux 515 élèves de l’école. Nous ne pouvons pas nous permettre d’en oublier un seul pour éviter tout déséquilibre. Pour le matériel qui ne sera pas au nombre requis, il deviendra alors la propriété de l’école et cela permettra à tous d’y avoir accès.

Le matériel est composé de :

600 stylos bille
1154 crayons noirs
6 grands tailles-crayons
500 portes-mines
576 boîtes de 6 crayons de couleur
200 boîtes de 10 crayons de couleur (crayons, règle, taille-crayon, bloc coloriage)
250 marqueurs de couleur
10 étuis « de luxe » (porte-mine + stylo bille) (professeurs)
50 équerres de géométrie Aristo
550 cahiers
250 dessins à colorier
550 sacs d’écolier
3 cartes du monde plastifiées 140 x 100 cm
1 set didactique sur l’hygiène et la biologie (achat sur place)
215 savons
30 serviettes de toilette
200 petits jouets (maternelle)
240 cordes à sauter
185 balles en mousse
335 ballons de baudruche
10 ballons de football
3 jeux de maillots de football (39 maillots)

La distribution se fera en deux fois car certains de nos colis ont du retard. Nous reviendrons donc la semaine prochaine.

IMG_3648IMG_3650IMG_3666IMG_3679IMG_3682IMG_3676IMG_3699IMG_3701IMG_3718IMG_3733IMG_3744IMG_3812IMG_3816IMG_3857IMG_3898IMG_3884IMG_3880IMG_3823IMG_3847IMG_3851IMG_3862IMG_3868IMG_3872IMG_3902IMG_4046IMG_3910IMG_3912IMG_3948IMG_3950IMG_3978IMG_3982IMG_3988IMG_4000IMG_4015IMG_4496IMG_4078IMG_4004IMG_3807IMG_3832

Travaux de peinture à l’école

Première journée de peinture à l’école. Nous avions acheté +/- 300 litres de peinture à Kigali. Au programme, repeindre 10 classes, les portes et les châssis de l’école.

Nous impliquons les enfants dans le projet. La motivation est au rendez-vous et ils nous aident volontiers. Les enfants vont chercher de l’eau au puits, des branches pour confectionner des manches pour les rouleaux et nous aident à peindre. Tout le monde participe. Nous engageons également 4 locaux pour que la tâche avance car nous voulons voir le résultat avant notre départ. Après 6 jours de travail, le résultat est clairement visible et l’école arbore un nouveau visage.

IMG_4228IMG_4244IMG_4243IMG_4405IMG_4248IMG_4249IMG_4385IMG_4396IMG_4487IMG_4680IMG_4726IMG_4723IMG_4738IMG_4741IMG_4885IMG_6185IMG_6181IMG_6165IMG_6174