Devis de la 2ème partie de la rénovation de l’école de Ngoma

Les travaux de rénovation de l’école de Ngoma ont repris. Nous nous attaquons au 2ème bâtiment du centre scolaire.

Nous avons besoin de 5.500 euros pour réaliser ces travaux.
Merci d’avance pour vos dons et votre générosité !

Voici le devis en détail :

Capture d’écran 2013-01-04 à 22.58.47

P1030928IMG_1439

Rénovation école de Ngoma – suite

Nous allons entreprendre la suite de la rénovation du centre scolaire de Ngoma (Rwanda). Nous avons déjà rénové le bâtiment principal de cette école mais il nous en reste encore 3 à rénover. Tout comme le premier bâtiment, le toit des 3 autres bâtiments de l’école menace de s’écrouler. Il est fabriqué à base de tuiles, de branchages et de terre et les intempéries fragilisent gravement sa structure. Cette école primaire accueille près de 600 élèves. Nous voudrions refaire complètement le toit et installer des tôles, faire une chape au sol (actuellement terre battue), rejointoyer et crépir les murs, repeindre les salles de classe, fabriquer des pupitres (il en manque actuellement une trentaine),… Nous voulons construire quelque chose de solide et durable, qui résistera aux intempéries afin de sécuriser l’école et ses élèves. Nous installerons également des gouttières qui viendront récolter les eaux de pluie qui seront stockées dans de grandes citernes. Cela rendra l’eau accessible pour les enfants et leurs familles. Ce ne sera pas du luxe car l’école se situe dans une région rurale, pauvre et privée d’eau courante et d’électricité.

Si vous voulez soutenir notre projet, aidez-nous en nous versant un don. Il n’y a pas de petits dons !
Merci d’avance pour votre générosité !!!

Little Sequoia asbl
IBAN : LU33 0019 3655 2405 4000
BIC : BCEELULL

Festival Afrika à Esch-sur-Alzette

Little Sequoia était présent au Festival Afrika à Esch-sur-Alzette au Centre Culturel KulturFabrik avec un stand d’information et de vente d’artisanat rwandais. Les bénéfices de cette vente ont été versés dans leur intégralité à l’association pour financer la rénovation de l’école de Ngoma au Rw

Corinne Michels, Dominique Henry

17 janvier 2012 – Arrivée au Rwanda

Le mardi 17 janvier 2012, Alice Ingabire, Robin Bouton et moi-même, Dominique Henry, nous envolons pour Kigali au Rwanda. Nous acheminons via Brussels Airlines et DHL 800 kilos de matériel scolaire pour l’Ecole de Ngoma dans les campagnes aux abords de Kigali. Il s’agit d’une école primaire 630 enfants âgés de 6 à 12 ans. Nous voici repartis pour une nouvelle aventure extraordinaire !

Nous serons sur le sol rwandais dans 8 heures. Nous sommes de retour au Rwanda après plus de 2 ans de travail pour récolter le matériel scolaire nécessaire et rénover le bâtiment principal de l’école. Une grande fête d’inauguration organisée en notre honneur nous attend après-demain.

Pour rappel, le Rwanda est un petit pays d’Afrique Centrale. Il est surnommé le pays des mille collines. Kigali, sa capitale est située au centre du pays. Les Rwandais parlent le kinyarwanda et vivent dans les collines qui constituent la localisation de référence des habitats. Le pays compte 10 millions d’habitants et est l’un des plus densément peuplés au monde.

Alice Ingabire, Dominique Henry

18 janvier 2012 – Arrivée à l’école de Ngoma

Après de longues heures d’attente et de pourparlers passées à la douane pour dédouaner le matériel scolaire acheminé par DHL, nous quittons enfin Kigali pour nous rendre à la campagne, direction Gitarama jusqu’à l’école primaire de Ngoma. Nous sommes en hiver avec une température de près de 30°C, juste après la saison des pluies. Le paysage verdoyant est fabuleux ! Nous roulons à travers les vallées fréquemment couvertes de bananeraies, de parcelles de culture de manioc, de maïs ou de café.

Au bout de la piste, une récompense de taille nous attend. Malgré nos 7 heures de retard, tous les enfants sont là pour nous accueillir, chantant et dansant avec une énergie frénétique ! Un moment rare de pur bonheur !

Vidéo : Arrivée à l’école de Ngoma

19 janvier 2012 – Des visages, des figures… Dévisagent, défigurent…

Le lendemain matin, après un petit déjeuner somptueux, nous retournons à l’école pour entamer les préparatifs pour la journée d’inauguration de demain. Des visages, des figures… Dévisagent, défigurent… La curiosité va dans les 2 sens. Les enfants nous regardent, nous touchent, nous touchent du regard. Pour la plupart, c’est la toute première fois qu’ils voient des visages pâles, des muzungus !!! Cette peau si blanche leur semble extraterrestre, mais ils osent s’aventurer en terre inconnue, tout comme nous !

Nous devons préparer à l’avance 650 cartables pour faciliter et optimiser le moment de la distribution. Chaque élève recevra son cartable qui comprendra 2 stylos billes, 1 crayon noir, 1 cahier, 1 boîte de crayons de couleur, 1 sac réutilisable, 1 ballon à gonfler, 1 petit jouet, 1 savon. Les professeur recevront chacun dans leur sac le même contenu que les élèves, avec en plus un set avec un stylo-bille et porte-mine, un surligneur, une gomme, un taille-crayon, une règle, une calculatrice, une lampe torche dynamo et un parapluie. NB: le parapluie est très apprécié dans les pays chauds car utilisé comme pare-soleil !

Nous donnerons à l’école, pour la collectivité, des balles de foot, de basket, de volley, un panier de basket, un filet de volley, des maillots de sport, des cordes à sauter, des raquettes en bois avec balles, 300 livres scolaires en anglais (niveau primaire), 1 carte du monde, de nombreux jeux pour la maternelle (puzzles, poupées, voitures, animaux,…) et des fournitures pour les professeurs.

Les danses et les chants des enfants rythment notre journée. Toutes les occasions sont bonnes pour danser et chanter. C’est, pour le rwandais, un véritable mode d’expression à travers lequel il peut spontanément extérioriser ses émotions. Que du bonheur !

Dans la soirée, nous nous rendons au Centre Scolaire Kanyanza, école primaire que nous avions aidée en 2009. Un accueil exceptionnel ! Des chants rythmés, des danses enivrantes, une pluie de fleurs. Nous allons projeter sur le mur de l’église le film que nous avions tourné en 2009. Pour tous ces enfants, c’est la toute première fois qu’ils vont voir leur image. Ils n’ont ni photo, ni miroir, ni vitre pour voir leur reflet. Même un rétroviseur de voiture semble leur renvoyer une image étrangère. Bouches bées et fous rires garantis !

Vidéos :
Ecole de Ngoma 1
Ecole de Ngoma 2
Ecole de Ngoma 3
Ecole Kanyanza 1
Ecole Kanyanza 2
Ecole Kanyanza 3

Robin Bouton

Dominique Henry

20 janvier 2012 – Journée d’inauguration de l’école de Ngoma

C’est le grand jour ! Aujourd’hui, nous allons inaugurer le bâtiment de l’école que nous avons rénové. Les travaux de rénovation auront pris entre 3 et 4 mois et auront donné de l’emploi à de nombreux ouvriers de la région pendant toute cette période. Merci à tous nos généreux donateurs sans qui ce beau projet n’aurait pas eu lieu. Et voici le résultat : quatre belles et grandes classes, une toute nouvelle charpente, un toit solide et étanche, des gouttières raccordées à une citerne de 5000 litres, un sol cimenté, des murs crépis, des pupitres tout neufs et deux bibliothèques qui peuvent accueillir les jeux et livres scolaires que nous venons d’apporter. Et tout cela à l’abri de la poussière !

Plus de 2000 personnes sont au rendez-vous : les 650 élèves et leurs parents, les professeurs et leurs familles, les officiels religieux et politiques, et nous au beau milieu de ce petit monde.

Les enfants débordent d’énergie et s’en donnent à coeur joie, chantent, dansent sur des airs rythmés par des battements de tambours, un pur moment de générosité ! Nous recevons également des fruits et de nombreux cadeaux confectionnés par eux.

Des discours de leur part et de la nôtre alimentent la cérémonie. Je prends le micro et mon courage à deux mains 😉 et m’adresse à l’assemblée en français tandis qu’Alice traduit mon discours en kinyarwanda. Nous voulons leur transmettre le message que nous sommes là aujourd’hui pour eux comme des grandes soeurs et nous les encourageons à persévérer dans leurs études pour se construire, vivre et devenir. Ils pourront ensuite, à leur tour, venir en aide à l’école qui les a aidés à grandir et prendre le relais auprès des plus jeunes.

Nous distribuons tour à tour les cartables à chaque élève et le matériel de l’école à Thérèse, la directrice et aux professeurs. Une journée bien garnie !

Vidéos :
Journée d’inauguration 1
Journée d’inauguration 2
Journée d’inauguration 3

Alice Ingabire, Dominique Henry

Robin Bouton

Alice Ingabire, Laetitia Uwimana

Polycarpe Ruhindanisheja, Dominique Henry

Dominique Henry

21 janvier 2012 – Dispensaire de Ruhina

Comme en 2009, nous nous rendons au dispensaire de Ruhina, à Kiyumba (Nyabikenke) pour y donner quelques médicaments, des jouets aux enfants hospitalisés, des vêtements, des parapluies et articles sanitaires aux jeunes mères qui vont ou viennent d’accoucher. Chaque enfant peut choisir sa poupée. Ici, comme ailleurs au Rwanda, les poupées reçoivent un accueil incroyable ! Même dans la cambrousse, ce petit dispensaire reçoit les traitements adaptés et les malades de la malaria et du sida se font de plus en plus rares. La salle d’accouchement a été un peu modernisée mais reste rudimentaire par rapport à nos hôpitaux confortables !

Vidéo : Dispensaire de Ruhina

Alice Ingabire

21 janvier 2012 – Ecole de Kiyumba

Nous faisons une escale pour visiter le Centre Scolaire de Kiyumba, non loin de Ngoma. Nous faisons un petit repérage pour une mission future. L’état de cette école, comme beaucoup de centres scolaires de la région, est similaire à celui de l’école de Ngoma avant notre intervention. Les matériaux utilisés pour la construction sont rudimentaires et les intempéries fragilisent sévèrement la structure de l’école…

Nous partageons avec ces enfants leurs danses et jeux traditionnels… des moments de bonheur simple et authentique !

Vidéos :
Sourires d’enfants
Course-poursuite
Jeux traditionnels
Petits plaisirs, grand bonheur